mercredi 2 avril 2008

P-AeSR : le statut de l'excuse dans les rapports de force

On peux lire dans les supports de cours P-AeSR page 74 de la version 3.0 que l'excuse est un élément de pouvoir.

A la question d'un des participants « En quoi l'excuse constitue-t-elle un pouvoir ? »,

Nous pourrions répondre :

"à l’exemple d’un cadre qui doit se rendre à une réunion mais qui a l’excuse de devoir répondre à une convocation du patron en chef, que veux-tu vraiment lui dire ?

Que dire a quelqu’un qui a un certificat médical ?

Que dire à quelqu’un qui a rencontrer un réel obstacle imprévu de tous ?

L’excuse - en ce qu’elle est fondée - est un élément d’information hors-cadre et donc a ce titre difficile à contrer dans le cadre initial de travail.

Comme elle oblige à décadrer, elle est donc un élément de pouvoir (le pouvoir de faire dépenser des ressources pour décadrer et rencontrer cette excuse voire de la faire recadrer dans le contexte initial de la relation).


CHR